Derniers sujets
» Aimer Ce Que Nous Sommes [+ vidéo offerte]
Sam 30 Sep - 12:49 par Franki54

» CHRISTOPHE en tournée “Les Vestiges du Chaos Tour” en solo
Mar 19 Sep - 11:45 par david

» Venez suivre votre artiste sur Instagram ( CHRISTOPHE )
Sam 16 Sep - 10:39 par david

» Salle Pleyel 21 & 22 NOVEMBRE 2017
Sam 16 Sep - 10:32 par david

» FNAC: Sortie des rééditions vinyle des albums "Aline", "Olympia" "Les mots bleus" et "Les paradis perdus"
Sam 16 Sep - 10:23 par david

» Sortie le 28 Avril 2017 : « Aimer ce que nous sommes » en pochette collector, 2 vinyles 33trs transparents Édition Limitée
Sam 26 Aoû - 9:34 par david

» FNAC: Sortie des rééditions vinyle des albums "Aline", "Les mots bleus" et "Les paradis perdus"
Sam 26 Aoû - 9:28 par david

» Best of 2006 2 CD originaux remastérisés 24 Bits
Lun 3 Juil - 22:37 par Franki54

» 1989 Aline MOTORS / Distribution POLYGRAM 838 259-4
Mer 10 Mai - 21:29 par Franki54

» Christophe en duo sur le nouvel album de Cascadeur "Collector" !
Ven 10 Mar - 23:01 par Franki54

» Jeux concours gagner un album dédicacé par Christophe ainsi que l’ensemble de ses musiciens
Ven 10 Mar - 22:58 par Franki54

» bien venu chez(moi je
Mer 1 Mar - 8:44 par denise69110

»  bonjour daniel
Mer 8 Fév - 8:56 par denise69110

» Christophe au dîner Vanity Fair des 50 Français les plus influents du monde
Sam 10 Déc - 15:13 par david

» Victoires de la Musique 2017
Sam 10 Déc - 14:55 par david

» 15-12-2016 Christophe concert La Rochelle (17) • La Sirène
Jeu 17 Nov - 14:55 par david

» Christophe en concert MONTHEY (SU) • Le Crochetan 22-11-2016
Jeu 17 Nov - 13:53 par david

» "CHRISTOPHE en concert ce soir" LE LIEU UNIQUE, NANTES
Ven 11 Nov - 8:19 par david

» Christophe Concert Vendredi 3 Mars 2017 : Marseille (13) - Le Silo
Lun 7 Nov - 20:40 par david

» Christophe : « Je suis contre les interdits »
Dim 6 Nov - 11:04 par david

»  les 45 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 18:04 par david

»  les 33 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 17:58 par david

» Les Vestiges du Chaos - Remixes
Mer 2 Nov - 17:25 par david

» Christophe  total «chaos»
Sam 29 Oct - 11:40 par david

» Pascal Nègre recevra Christophe, ce samedi 29 octobre, dès 18h
Ven 28 Oct - 20:15 par david

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Christophe, un artiste visionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christophe, un artiste visionnaire

Message  david le Jeu 12 Mai - 11:17

Chanson française




Christophe, un artiste visionnaire

Décryptage d'un phénomène  



© L. Bevilacqua
Christophe

12/05/2016 -

Salué à l’unanimité, le dernier disque de Christophe, Les Vestiges du Chaos, installe définitivement son créateur au rang des chanteurs hexagonaux les plus branchés et assurément aussi, les plus géniaux. Effet de mode ? Echos d’une époque ? Quatre témoins de la carrière de Christophe, quatre proches issus de différentes périodes de sa vie, décryptent sa carrière et son art, qu’ils décrivent profondément enraciné et visionnaire.





Une avalanche d’éloges, un tourbillon dithyrambique, des milliers de pages qui chantent ses louanges : pour la sortie du dernier disque, sublime, de Christophe, Les Vestiges du Chaos, en avril, les médias unanimes, des plus populaires aux plus élitistes, crient – avec raison – au génie.
Depuis une poignée d’années, ce "dandy de l’étrange", poète-esthète, investit de son aura, les lieux culturels tendance de la capitale, effectue des apparitions dans des films d’auteur (Quand j’étais chanteur de Xavier Giannoli ou Déjeuner chez Gertrude Stein d’Isabelle Prim), se voit repris par de jeunes artistes sur la vague – entre autres, La Dolce Vita, par Sébastien Tellier (2011) ou Les Paradis Perdus, par Christine & The Queens (2014).
 
Christophe l’icône, Christophe le maître, Christophe le visionnaire, adulé, consulté, s’érige désormais, à 70 ans, au rang de mythe, de muse, de must de la création française. Le quidam, pourtant, pourrait être tenté de résumer sa carrière à quelques titres phares – Les Mots Bleus, Aline, Les Marionnettes –, de le ranger à la hâte, dans la case "chanteur de variété à succès, époque yéyé", après une période de relative confidentialité dans les années 1980-1990. Christophe, parangon de la hype aujourd’hui, relève-t-il d’un phénomène de mode, d’un engouement subit et inexpliqué ?
 
Jamais has-been
 
Son biographe, le journaliste Christian Eudeline, auteur de Christophe, portrait du dernier dandy, ne l’entend pas de cette oreille : "Il a toujours été dans le coup, jamais has been. Les auditeurs attentifs, curieux, les médias spécialisés, tels Les Inrockuptibles, n’ont eu de cesse de l’encenser. Au final, Aline, composé lorsqu’il avait 20 ans, ou Les Mots Bleus, perles harmoniques, font par leur succès commercial, figure d’exception."

Louis de Prestige, ex-auteur de Christophe, ancien artiste-chanteur-compositeur de Motors (Dreyfus), label historique du chanteur, nuance : "Il y a à mon sens, deux Christophe, celui d’Aline, et celui du chef d’œuvre Le Beau Bizarre (disque de 1978, ndlr). Comme le disait Higelin : 'Un tube pour le juke-box, et t’es une star qui bosse pour le fric.' Malgré l’estime que lui portait l’élite musicale, ses deux tubes ont fait planer une certaine suspicion sur son œuvre".
 


Dangereuse
Christophe
Les vestiges du chaos
(CAPITOL)
2016

Ecouter
Son guitariste depuis quinze ans et réalisateur des Vestiges du Chaos, Christophe Van Huffel avance : "Toutes les Face B de ses succès comportaient déjà la matière électro-rock, électro-indus, l’alphabet original et lumineux de ses créations". Tous trois, rejoints par Jean-René Mariani, auteur sur le disque Bevilacqua (1996), qualifient pourtant tous Christophe d’indémodable. Plus encore : "Il a toujours devancé son époque. C’est la tendance qui le rattrape", selon Van Huffel.   

Sa voix, sa signature

 
Pour se jouer des temps, surfer sur les modes et s’en affranchir, il faut de sacrés atouts, et une personnalité aux contours solides. Pour ces quatre témoins, la signature première du chanteur réside dans sa voix inimitable, haut perchée, claire et rocailleuse, ce chant "cristallin, très pur, un peu alangui sur le temps, non dénué d’un certain maniérisme", selon Eudeline ; "comme un saxophone", métaphorise de Prestige. Et puis il y a son personnage qui dès le début dénote, son élégance raffinée de dandy hors d'âge, ses moustaches soignées, son style vestimentaire, cette "aura qui dérange", toujours selon De Prestige.
 
Surtout, Christophe, aux ventes de disques plutôt confidentielles, "poète un peu maudit, enfermé dans son anathème" selon Mariani, a toujours lorgné l’horizon. "Il reste l’un des derniers chanteurs des années 1960, à créer des disques novateurs, sans vivre sur son héritage, sans ressasser ses vieilleries", note ainsi Eudeline, qui poursuit : "Dès ses débuts, à coup de happenings, d’expérimentations, il se situe à l’avant-garde, de plain-pied dans son temps. Sa collaboration avec Jarre sur Les Mots Bleus, ou avec le symbole de la hype, Alan Vega, la moitié de Suicide, dans les années 1990, son utilisation aventureuse des claviers, témoignent de sa volonté perpétuelle de se réinventer".

Un chercheur sonore


"Extraordinairement inspiré, dans une recherche sonore, esthétique, permanente et complexe, tout en sachant susciter des mélodies et des textes évidents, il croise la sensualité humaine primaire qu’il épouse, et la complexité intellectuelle secondaire, qu’il adore", exprime Mariani.
Car Christophe l’inventeur, le peintre, le sculpteur, creuse, traque la matière sonore, la forge, la sculpte, lui donne sa patine. "Il s’agit d’un architecte, d’un scientifique sensible, qui joue des reliefs, des silences, des échos, et crée cet univers elfique qui remue nos âme", dit Louis de Prestige.
"Une musique électro avec un cœur qui bat", synthétise Van Huffel. Plus que les mots, plus que les harmonies, le son lui incombe : il bidouille, il malaxe, sûr de son chemin, cavalier solitaire, toujours entouré d’une fine équipe, sur le fil ténu de ses désirs. Son guitariste témoigne : "Doué d’un instinct incroyable, sans se laisser influencer par des éléments extérieurs, il agit selon ses émotions pures. Extra-lucide, habité par une vision, il sait où il va : un cap.  Il a pris sept ans pour réaliser ce disque, sans dévier de son exigence d’un iota ! Un luxe !"
 
Cet album, d’ailleurs, Les vestiges de Chaos, qui comprend un duo avec Alan Vega, (Tangerine), et une collaboration avec Jean-Michel Jarre sur le titre éponyme, séduit, charme, ensorcelle, flirte avec la perfection. Van Huffel précise : "Pour moi, il a retrouvé la voix qu’il avait dans Le Beau Bizarre : brute, douce. Et puis, ce disque, composé de chansons, aux belles mélodies simples, constitue un résumé de ses 50 ans de carrière, en comporte les traits forts, les couleurs".
A coup sûr, les sortilèges des Vestiges du Chaos, inscrivent Christophe, dans le passé, dans un futur, dans le présent : un artiste indifférent au temps, aux modes, aux courants, qui réaffirme ici son empreinte à la hauteur d’un mythe, à redécouvrir sans cesse.
 
Christophe Les Vestiges du Chaos (Capitol/Universal Music) 2016
Page Facebook de Christophe

 
*Christian Eudeline Christophe, portrait du dernier dandy (Fayard)

_________________
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum Officiel Christophe passion
☆0634328149
david_molitor@hotmail.fr
Photo © ˙·٠•●★ Black Night David Molitor
Forum: http://bevilacqua-daniel.forum-actif.net/
http://m.facebook.com/ChristopheBevilacqua13
avatar
david
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum

Messages : 2309
Points : 6996
Réputation : 51
Date d'inscription : 29/05/2008
Age : 48
Localisation : Reims

http://bevilacqua-daniel.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum