Derniers sujets
» Best of 2006 2 CD originaux remastérisés 24 Bits
Lun 3 Juil - 22:37 par Franki54

» 1989 Aline MOTORS / Distribution POLYGRAM 838 259-4
Mer 10 Mai - 21:29 par Franki54

» Christophe en duo sur le nouvel album de Cascadeur "Collector" !
Ven 10 Mar - 23:01 par Franki54

» Jeux concours gagner un album dédicacé par Christophe ainsi que l’ensemble de ses musiciens
Ven 10 Mar - 22:58 par Franki54

» bien venu chez(moi je
Mer 1 Mar - 8:44 par denise69110

»  bonjour daniel
Mer 8 Fév - 8:56 par denise69110

» Christophe au dîner Vanity Fair des 50 Français les plus influents du monde
Sam 10 Déc - 15:13 par david

» Victoires de la Musique 2017
Sam 10 Déc - 14:55 par david

» 15-12-2016 Christophe concert La Rochelle (17) • La Sirène
Jeu 17 Nov - 14:55 par david

» Christophe en concert MONTHEY (SU) • Le Crochetan 22-11-2016
Jeu 17 Nov - 13:53 par david

» "CHRISTOPHE en concert ce soir" LE LIEU UNIQUE, NANTES
Ven 11 Nov - 8:19 par david

» Christophe Concert Vendredi 3 Mars 2017 : Marseille (13) - Le Silo
Lun 7 Nov - 20:40 par david

» Christophe : « Je suis contre les interdits »
Dim 6 Nov - 11:04 par david

»  les 45 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 18:04 par david

»  les 33 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 17:58 par david

» Les Vestiges du Chaos - Remixes
Mer 2 Nov - 17:25 par david

» Christophe  total «chaos»
Sam 29 Oct - 11:40 par david

» Pascal Nègre recevra Christophe, ce samedi 29 octobre, dès 18h
Ven 28 Oct - 20:15 par david

» CHRISTOPHE EN CONCERT A BEAULIEU SUR MER
Ven 28 Oct - 10:58 par david

» Après Luxembourg, le 5, Christophe sera, le 15 novembre prochain, à Metz.
Ven 28 Oct - 10:42 par david

» Christophe, un nouvel album et un concert à Luxembourg
Ven 28 Oct - 10:33 par david

» Vu : éternel Christophe sur la scène de Paloma à Nîmes
Jeu 27 Oct - 10:37 par david

» Nuits de Champagne : avec les Troyens, Christophe a un succès fou
Mer 26 Oct - 10:59 par david

» Nuits de Champagne : le concert de Christophe en images
Mer 26 Oct - 10:48 par david

» Samedi 11 Février 2017 – 20h00 Cirque Royal (Bruxelles)
Mar 25 Oct - 9:51 par david

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Aimer Ce Que Nous Sommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aimer Ce Que Nous Sommes

Message  david le Mer 21 Avr - 20:51



1. Wo Wo Wo Wo
2. Magda
3. Mal Comme
4. It Must Be A Sign
5. T'Aimer Fol'ment
6. Tonight Tonight
7. Panorama De Berlin
8. Stand 14
9. Interview De...
10. Odore Di Femina
11. Tandis Que
12. Parle-Lui De Moi
13. Lita

Christophe sort un album et ce n'est pas une œuvre anodine. Le Français est de ces artistes qui demandent une attention soutenue, ou au moins, du temps, pour réellement profiter de ce qu'ils ont à nous offrir. Avec Aimer ce que nous sommes, il s'agit encore une fois de l'intime et du mondial, de l'être et du monde, du cœur et du cosmos, du passé et du présent. Unique, Christophe.


Lire notre entretien avec Christophe



C'est cliché de le dire, mais Daniel Bevilacqua alias Christophe, est - et restera - un outsider de la chanson française. Sur Le beau bizarre, ou Les Paradis Perdus, il emprunte régulièrement les chemins de traverse de la production. S'essayant aux musiques électroniques avant tout le monde, se produisant avec son idole de toujours, le disjoncté Alan Vega, moitié du duo new-yorkais Suicide (sur l'ovni Bevilacqua), mais aussi avec Alain Bashung, autre personnalité emblématique de la chanson française, ou Madonna, dans un genre totalement opposé. Pas mal pour celui que l'on considère souvent comme un misanthrope ! Un palmarès qui correspond finalement complètement à ce qu'est Christophe : un esthète, mais aussi un être ouvert au monde, à son écoute, même si pour ça, il faut parfois faire retraite.



En ce sens, Aimer ce que nous sommes est encore une fois du pur Christophe. Une œuvre majeure et monumentale qui sait pourtant parler au cœur et rester profondément intime. L'écoute de Christophe est un acte personnel. Ses chansons résonnent en vous, ou pas. Emprunt d'une mélancolie éthérée et d'un poignant sentiment de tristesse, voire parfois de rage rentrée, Aimer ce que nous sommes a la beauté triste des grands sentiments sans jamais tomber dans le kitsch dont certains ont parfois voulu affubler le Français. Car les chansons de Christophe s'expriment dans cette zone du "cassage de gueule", toujours près des grands sentiments. Un domaine dans lequel Christophe excelle, exprimant l'amour, les souvenirs, la tristesse, les petits riens de la vie, les magnifiant sans jamais les rendre idiots.

Sur Aimer ce que nous sommes, le musicien impose encore une fois son talent de producteur. On y retrouve, entre autre, le Mexicain Murcof, l'arrangeur brésilien Eumir Deodato (arrangeur pour Björk) ou Isabelle Adjani au chœur. L'album bénéficie d'arrangements incroyablement sophistiqués mêlant symphonies électroniques ("It must be a sign", "T'Aimer Fol'ment"), programmation electro-acoustiques ("Les voyageurs du train"), décalage disco-pop ("Tonight Tonight"), love song ("Tandis que"), rock bizarre ("Interview de...") et expériences ("Panorama de Berlin") dans un même élan généreux et un lyrisme retenu, à la fois classique et moderne. En un mot : intemporel. Côté songwriting, si Aimer ce que nous sommes est évidemment un disque de chansons françaises, il est aussi international. Enregistré en partie en France et en Angleterre, ce nouvel album vibre des voix du monde et beaucoup de morceaux semblent volontairement obscurs, certains textes étant comme en retrait par rapport à la musique, les ambiances paraissent aussi importantes que les mots, tout comme les murmures, les onomatopées ("Wow wow wow wow"), les chuchotements ("Magda").

Le songwriting de Christophe, c'est de la poésie et de la littérature. Des chansons comme "Tandis que", "Mal comme", "T'Aimer Fol'ment", ou le très Bashunguien "Stand 14", ne s'envisagent pas comme de la variété. Elles s'approchent dans le calme et le recueillement. Une leçon que le prétendant Sébastien Tellier (qui reprend d'ailleurs superbement "La Dolce Vita" de Christophe), avec tout son talent non assumé, devrait envisager d'apprendre s'il veut devenir grand. Chose dont Christophe n'a plus à ce soucier. Grand, il l'est, et ce n'est pas Aimer ce que nous sommes qui viendra ternir cette aura, tant il est aujourd'hui facile d'aimer ce qu'est ce grand chanteur français
avatar
david
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum

Messages : 2303
Points : 6978
Réputation : 51
Date d'inscription : 29/05/2008
Age : 47
Localisation : Reims

http://bevilacqua-daniel.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum