Derniers sujets
» Best of 2006 2 CD originaux remastérisés 24 Bits
Lun 3 Juil - 22:37 par Franki54

» 1989 Aline MOTORS / Distribution POLYGRAM 838 259-4
Mer 10 Mai - 21:29 par Franki54

» Christophe en duo sur le nouvel album de Cascadeur "Collector" !
Ven 10 Mar - 23:01 par Franki54

» Jeux concours gagner un album dédicacé par Christophe ainsi que l’ensemble de ses musiciens
Ven 10 Mar - 22:58 par Franki54

» bien venu chez(moi je
Mer 1 Mar - 8:44 par denise69110

»  bonjour daniel
Mer 8 Fév - 8:56 par denise69110

» Christophe au dîner Vanity Fair des 50 Français les plus influents du monde
Sam 10 Déc - 15:13 par david

» Victoires de la Musique 2017
Sam 10 Déc - 14:55 par david

» 15-12-2016 Christophe concert La Rochelle (17) • La Sirène
Jeu 17 Nov - 14:55 par david

» Christophe en concert MONTHEY (SU) • Le Crochetan 22-11-2016
Jeu 17 Nov - 13:53 par david

» "CHRISTOPHE en concert ce soir" LE LIEU UNIQUE, NANTES
Ven 11 Nov - 8:19 par david

» Christophe Concert Vendredi 3 Mars 2017 : Marseille (13) - Le Silo
Lun 7 Nov - 20:40 par david

» Christophe : « Je suis contre les interdits »
Dim 6 Nov - 11:04 par david

»  les 45 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 18:04 par david

»  les 33 tours Le site de Fabien support francais
Jeu 3 Nov - 17:58 par david

» Les Vestiges du Chaos - Remixes
Mer 2 Nov - 17:25 par david

» Christophe  total «chaos»
Sam 29 Oct - 11:40 par david

» Pascal Nègre recevra Christophe, ce samedi 29 octobre, dès 18h
Ven 28 Oct - 20:15 par david

» CHRISTOPHE EN CONCERT A BEAULIEU SUR MER
Ven 28 Oct - 10:58 par david

» Après Luxembourg, le 5, Christophe sera, le 15 novembre prochain, à Metz.
Ven 28 Oct - 10:42 par david

» Christophe, un nouvel album et un concert à Luxembourg
Ven 28 Oct - 10:33 par david

» Vu : éternel Christophe sur la scène de Paloma à Nîmes
Jeu 27 Oct - 10:37 par david

» Nuits de Champagne : avec les Troyens, Christophe a un succès fou
Mer 26 Oct - 10:59 par david

» Nuits de Champagne : le concert de Christophe en images
Mer 26 Oct - 10:48 par david

» Samedi 11 Février 2017 – 20h00 Cirque Royal (Bruxelles)
Mar 25 Oct - 9:51 par david

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Droit de réponse de Christophe dans Paris Match cette semaine 17 novembre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Droit de réponse de Christophe dans Paris Match cette semaine 17 novembre 2011

Message  david le Dim 20 Nov - 22:26



Droit de réponse de Christophe dans Paris Match cette semaine 17 novembre 2011



"Aimer ce que nous sommes", album déjà disque d'or. Ce coffret nous donne l'occasion de rentrer un peu plus dans l'univers d'un artiste complet et souvent mystérieux. Incluant la version instrumentale des titres forts de l'album nous apprécierions à leur juste valeur la production d'un album que Christophe a mis 5 ans à enregistrer. Egalement inclus un film, document exclusif et inédit, coréalisé par Christophe lui-même et Christophe Van Huffel (réalisateur de l'album) retraçant les 5 années de production, de Séville à Paris, en passant par Londres...



Hors norme et planant. Un objet musical somptueux, difficile à identifier, suspendu, intrigant, sensoriel ; un voyage au long cours dans le creux et le plein d'impressions vaporeuses et pourtant très présentes qui peu à peu vous ensorcellent le cerveau et le corps. Qui d'autre que Christophe pouvait se le permettre ? Même si, depuis longtemps, il s'est échappé des formats, jamais il n'était allé aussi loin que dans cet album-manifeste, reflet d'un personnage étrange qui s'est réinventé le monde à l'écart du show-biz. A aucun moment chez lui on ne soupçonne la pose, la recherche délibérée d'un contre-chant marqueté. On y entend au contraire l'expression libérée d'un homme qui, à 63 ans, ose délaisser les codes de la chanson pour un collage géant de sensations et de sons. Souvent sans couplet, souvent sans refrain - hormis un ou deux titres, dont celui qui donne son nom à l'ensemble ; de quoi faire cauchemarder les programmateurs radio !

Critique musicale de Aimer ce que nous sommes Télérama.fr

Son disque semble un dialogue avec lui-même, plongée sans fond dans ses vagabondages amoureux et nocturnes, mots jetés dans l'espace comme les gouttes de peinture d'un Pollock sur la toile, cordes enveloppantes dont l'écrin se perce de guitares acérées, échos très travaillés, posés à la seconde près, et réverbérations sonores dont on ne perçoit pas la fin. Parfois, la voix d'une femme, Isabelle Adjani, glisse une inattendue réplique. Ailleurs, des choeurs synthétiques et troublants emportent la mélodie. Déroutant et séduisant, jusqu'à l'ultime plage qui déroule, dans la voix de Daniel Filipacchi, les noms de tous ceux qui ont façonné l'objet, dans des studios de France, d'Angleterre et d'Espagne. De quelqu'un d'autre, ce pourrait être ringard, voire franchement ridicule. Chez lui, c'est superbe.





Valéry Zeitoun poing final


Le patron d’AZ a été licencié la semaine dernière par Pascal Nègre à la suite d’une altercation avec Olivier Nusse, le patron de Mercury. Explications.

Le communiqué est laconique. ­Valéry ­Zeitoun aurait quitté AZ après vingt ­années de bons et loyaux services. ­L’histoire vraie a, depuis, amusé le petit monde parisien de la musique. Le 26 octobre dernier, dans la boîte parisienne Le Montana, Zeitoun joue les gros durs devant un employé de ­Mercury. L’encore patron d’AZ traîne avec ses amis, l’employé fête avec ­Olivier Nusse, son patron, leurs récents succès. Zeitoun et Nusse ne s’apprécient guère, c’est un secret de polichinelle. Zeitoun le flambeur sympa, vu à la télé, et Nusse le discret timide, ex-­rugbyman, ne partagent pas la même vision de leur métier. Le ton monte, l’adrénaline aussi, Zeitoun bouscule Nusse, qui réplique. « Faux, c’est Nusse qui était bourré, ­Valéry l’a esquivé, dit un témoin de ­l’altercation. »

Mais voilà ­Zeitoun par terre. Le lendemain, le ­P-DG d’Universal, qui chapeaute AZ et Mercury, précipite sa décision. « Il voulait se séparer de ­Valéry depuis quelques semaines. ­Zeitoun n’avait plus aucun résultat ­depuis deux ans, raconte ce proche de Pascal Nègre. Que deux salariés se bousculent en boîte n’est pas une affaire en soi. » « Cette bagarre n’est pas liée à son ­départ. Nègre négociait avec ­Zeitoun depuis un mois et demi. Il souhaitait ­réorienter le label, c’est le chef. Valéry n’avait plus envie. Ils se séparent en bons termes », dit un de ses proches. Il n’empêche. Au revoir ­Zeitoun, le fils préféré, celui que tout le monde voyait lui succéder le jour venu…

Pas assez de nou­velles ­signatures, pas assez de réussites ­commerciales, et hop ! ­dehors

En réalité, le lien entre Nègre et ­Zeitoun était cassé. Le jeu « Je veux ­signer chez AZ » s’est révélé un flop. L’arrivée de Florent Pagny dans le label n’a pas dopé les ventes de ses disques dans un marché ­sinistré. La protégée du patron, ­Chimène Badi, a multiplié les échecs ­discographiques. Seuls Tom ­Frager et Pep’s ont eu des succès radiophoniques. Côté finances, AZ se remet difficilement du gouffre Christophe. On attendait une montagne musicale de cet ­artiste prestigieux, il a accouché d’une souris avec le disque « Aimer ce que nous sommes ». Vingt mille exemplaires ­vendus, un ­album surestimé par son créateur, vite oublié par la critique. De son côté, ­Olivier Nusse accumule les succès sur la scène française : le premier Thomas ­Dutronc en 2009, le premier Ben ­l’Oncle Soul en 2010, la résurrection commerciale de Nolwenn Leroy cette année… On lui ­reproche déjà en interne d’avoir un ­immense appétit… Il est à son pic de compétence ! « La musique fonctionne par cycle, personne ne reste au top à vie, attendez le nouveau Izia ou le DVD de ­Stéphane Guillon. Ça va ­cartonner », confie un employé d’AZ.

Mais là n’est pas le problème pour Pascal Nègre. Lors de son séjour annuel, début octobre, à Los Angeles pour la réunion des directeurs d’Universal, il n’a pu que constater la réalité économique. « Il a déjà viré deux patrons pour manque de résultats. Pour Zeitoun, la sortie était programmée à fin décembre. » Nègre a pris son monde par surprise, comme en 2008. Le P-DG avait alors licencié presque tout le personnel de Mercury pour y apporter du sang neuf. Arrivé sous les quolibets, Nusse a su s’imposer. ­Début 2011, Alain Artaud, le patron de Polydor, a lui aussi été ­remercié du jour au lendemain. Pas assez de nou­velles ­signatures, pas assez de réussites ­commerciales, et hop ! ­dehors. Il a, ­depuis, été remplacé par ­Christophe ­Lameignère, ancien P-DG de Sony.

Pour l’heure, Nègre a ­annoncé reprendre lui-même les rênes d’AZ. Une transition. « Il va se tourner vers quelqu’un de l’extérieur, qui sait dénicher de jeunes artistes et les ­accompagner. Il cherche un chef de label, type gestionnaire de banque, Zeitoun était un producteur à l’ancienne. » Cette ère est révolue. ­Au sein de la major, on estime que « Nègre a pu constater le goût d’Olivier Nusse pour des fonctions plus élargies ». Bref, la leçon est claire : « Pas d’amitiés qui tiennent, même entre des gens qui se connaissent depuis quinze ans. » Pour les proches de Pascal Nègre, le message est ­limpide : « Les bringues, la fête, ­l’industrie du disque qui jette ­l’argent par les fenêtres, c’est terminé. Nous ne sommes plus dans les
années 90. »

_________________
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum Officiel Christophe passion
☆0634328149
david_molitor@hotmail.fr
Photo © ˙·٠•●★ Black Night David Molitor
Forum: http://bevilacqua-daniel.forum-actif.net/
http://m.facebook.com/ChristopheBevilacqua13
avatar
david
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum
Responsable Direction Technique et projet Marketing photographie du forum

Messages : 2303
Points : 6978
Réputation : 51
Date d'inscription : 29/05/2008
Age : 47
Localisation : Reims

http://bevilacqua-daniel.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum